FAUT-IL ETRE EXTREME DANS SA DEMARCHE ?



J'ai reçu ces derniers temps des mails de lecteurs/lectrices motivé(e)s qui me félicitent de mon mode de vie et de mon implication mais me confient "culpabiliser de ne pas en faire autant", "avoir honte de ne pas être assez extrême" ou "vouloir baisser les bras face aux virulentes critiques"...

Alors déjà pour commencer on va tous prendre une bonne grande respiration bien profonde (j'aurais bien dit on va tous péter un coup....) et on va se détendre car...

...CE QUE VOUS FAITES EST SUPER!!!


Même si c'est peu à votre sens, c'est déjà énorme! Un geste chaque jour, multiplié par plein de gens aussi enthousiastes que vous et moi, engendre une vraie vague de changement! Certes peu perceptible à votre échelle, mais bien présente. Comme le disait Gandhi : "Un arbre qui s'abat fait du bruit, une forêt qui germe, on ne l'entend pas".

J'avais envie d'écrire ce post car d'une part j'aimerais que certains d'entre vous ne perdent pas leur motivation, mais également pour faire un petit coup de gueule contre ce négativisme ambiant qui nous mine le moral et nous donne envie par moment de baisser les bras vis-à-vis des actions écologiques et des gens prônant une vision plus green du Monde.

Je m'explique.

Depuis quelques temps je remarque de plus en plus de critiques peu constructives envers des personnalités publiques qui font de la protection de l'environnement leur cheval de bataille. On leur reproche de ne pas être à 100% zéro impact, de pratiquer une politique écologique trop molle, on les tacle d'hypocrites car ils utilisent une voiture ou carrément d'arnaqueurs...Bref on les ridiculise auprès de l'avis public et on déforme le vrai fond de leurs messages pour dénigrer leurs actions. Je parle ici par exemple de Leonardo Di Caprio, Nicolas Hulot, Yann Arthus Bertrand...et pleins d'autres au final.

.........lol

Voilà typiquement le raisonnement de notre société actuelle qui au lieu de valoriser les actions écologiques et le travail effectué par quelqu'un va aller chercher la petite bête pour tout foutre en l'air. Ont-t-ils dit qu'ils étaient parfaits et irréprochables? Non je ne crois pas. Ont-t-ils mené des actions environnementales incroyables via leurs fondations ou associations? Oui, oui et oui.

Il en a été de même me concernant (toutes proportions gardées hein!) quand j'ai commencé à parler de mon mode de vie autour de moi. La majorité des personnes se sont mises à m'épier constamment pour trouver à quel moment j'allais faire un pas de travers et le pointer du doigt :

- "Aaaaaaahhhh tu vois tu ne manges pas que bio!!!"

- "T'as utilisé un bout de PQ pour te moucher? C'est pas zéro déchet ça mademoiselle je veux sauver le monde"

- "Tu prends l'avion pour faire ton tour du monde??? Sacrément hypocrite quand on pense à l'impact écologique que tu vas avoir"

- "Tu as acheté un haut chez H&M?? Ben dis donc bravo l'écolo!"

.........et je vous en passe;

Par moments il est vrai il faut s'accrocher face à ces critiques surtout que je n'impose rien à personne, je fais juste ma life tranquillou quoi! Et c'est pareil pour vous je suppose!

Mais savez-vous pourquoi les détracteurs agissent ainsi? C'est tout simplement un mécanisme de défense car ayant l'impression d'être jugés sur leur propre manière de faire quand ils observent la nôtre (alors qu'absolument pas!), ils se sentent pris en défaut et préfèrent dévaloriser votre engagement et noter vos erreurs pour se rassurer.

L'impact zéro n'existe pas, même le terme zéro déchet n'est pas réaliste car il est impossible de ne produire aucun déchet quand on est tout simplement humain et donc pas parfait. Vous l'avez vu, il me reste encore des déchets. C'est plus un but, une motivation qui fait avancer et rester focus.

J'ai des convictions profondes que je m'applique à respecter chaque jour, mais il n'a jamais été question de revenir à l'époque de l'homme de Néandertal, arrêter de vivre, me priver, culpabiliser et me pourrir la vie. Et puis ma maman m'a toujours dit que les extrêmes dans n'importe quel domaine ne sont jamais bons et engendrent de la frustration...donc j'écoute ma maman ;-)

Et il en est de même pour vous tous/toutes qui pensez en "faire trop peu". A chacun de trouver un équilibre qui le rend heureux, le fait avancer avec son époque et lui fait faire ce qui lui plaît. Ne vous laissez pas démotiver en vous comparant aux autres ou en écoutant les dires des détracteurs.

Nous avons tous des points forts et des points faibles. Mais au final ce qui est important c'est que nous souhaitons tous devenir une meilleure version de nous-même et protéger notre magnifique planète Terre non?

A mon sens les mouvements green/ecofriendly/zéro déchet/slow/minimaliste/... sont des mouvements d'amour, de paix extérieure et intérieure et de tolérance.

Alors Peace & Love mes ami(e)s et continuez dans votre lancée!

#zerodechet #zerowaste #ecofriendly #ecologie #fautilêtreextrême

© Luizzati 2015 - 2020 | Tous droits réservés.