© Luizzati 2015 - 2019 | Tous droits réservés.

LÀ OÙ LE ZÉRO DÉCHET NE FONCTIONNE PAS TOUJOURS POUR NOUS



Eh bien ça fait maintenant plus de 4 ans que nous vivons un mode de vie plus respectueux de la planète, un mode de vie où l'on ne gaspille plus, où l'on composte, où l'on consomme différemment, où l'on achète en seconde main, où l'on a réduit drastiquement nos déchets, où l'on se sent mieux... Bref ça fait plus de 4 ans que nous avons adopté avec beaucoup de bonheur un mode de vie zéro déchet à notre sauce !

Après des débuts où nous avions été assez extrêmes dans notre changement, puis faits pas mal d'ajustements afin de le vivre de manière heureuse et bienveillante, et après avoir vécu un tour du Monde zéro déchet et le chamboulement qu'a été l'arrivée de notre fille je pense que nous avons assez de recul pour vous parler des points où ça n'a pas fonctionné pour nous et où nous avons fait le choix de revenir en arrière.

Je ne vous parle pas ici des situations temporaires (couches jetables au quotidien en attendant que les couches lavables fonctionnent), ou des situations où il y a des produits à finir avant de mettre en place notre solution ZD (bouteille plastique de liniment), ou des situations hors de contrôle (les prospectus dans la boite aux lettres malgré le stop pub). Mais bien des situations où nous avons fait le choix, que pour le moment, on ne ferait pas/plus zéro déchet sur ce sujet, à moins de trouver une alternative agréable à vivre.

Comme d'habitude tout ce que je vais exposer ici parle uniquement de notre expérience et de nos choix de vie.

Comme je l'explique toujours, le but quand on change son mode de vie est d'y trouver de la joie, du bonheur, de l'épanouissement et que ce nouveau mode de fonctionnement apporte plus de facilité au quotidien. Sinon, nous concernant, ce n'était pas intéressant ;-)

Bien entendu cette liste n'est pas gravée dans le marbre et va certainement évoluer avec le temps !

DANS LA CUISINE

  • les briques de laits végétaux : Pendant un temps je faisais mon lait d'avoine, c'est vraiment super fastoche à faire, sauf que bon boire que du lait d'avoine ça saoule au bout d'un moment...Et réaliser d'autres laits c'est beaucoup plus long. Sachant que nous en buvons énormément, ce n'était pas tenable. De plus nous aimons la diversité : une semaine riz/coco, la suivante amande, celle d'après soja chocolat...Heureusement que les briques se recyclent !

  • les yaourts végétaux : Emballés dans du plastique c'était no way ! Puis avec le temps on était quand même méga frustrés de ne plus en manger. Alors ils sont réapparus dans notre vie.

  • le tofu et les produits simili-carnés : C'est clair que quand on mangeait de la viande et du poisson c'était beaucoup plus facile à gérer car il suffisait de débarquer chez le poissonnier/boucher avec un contenant et c'était réglé, zéro déchet. Sauf que depuis 2016 nous avons changé d'alimentation. Pareil que pour les yaourts, au début c'était no way, puis forcément au bout d'un moment tu as envie de plus. Donc pareil ils font désormais partie de notre vie. Je sais qu'à Paris on peut trouver du tofu en vrac mais depuis mon déménagement à Lille...plus rien.

  • les galettes de riz : Même histoire qu'au-dessus ! On avait dit stop et puis on a redit ok.

  • les poudres alimentaires : Maca, spiruline, protéines de pois... Aucune alternative en vrac à ce jour à ma connaissance et pour moi c'est vital pour mon alimentation ;-)

  • les plats livrés : Tu connais l'histoire des parents épuisés et qui à 21h30 après une journée de travail compliquée crèvent de faim et ont la flemme ? Ben voilà c'est nous, nous sommes humains. Alors nous avons fait connaissance avec Deliveroo. C'est ponctuel et on souhaite que ça le reste, mais il faut reconnaitre que ça nous a bien sauvé la soirée plusieurs fois.

  • certains trucs emballés qui nous font envie : Je ne saurais pas trop vous dire quoi la comme ça vu que c'est assez rare...Mais désormais nous pensons qu'il faut vivre son alimentation comme un plaisir et non une contrainte.

  • les pâtées pour chat : J'ai lu des recettes pour la faire nous mêmes... Mais à raison de 3 pâtées par jour, financièrement et niveau timing c'est même pas la peine d'y penser ! Alors on les achète en conserves recyclables.

  • les croquettes pour chat : On avait commencé à les acheter en vrac pendant l'année où Chakra était notre seul chat et c'était top. Puis sont arrivés Mala et Ketut et là le rythme de remplissage des gamelles s'est accéléré. Et la facture aussi. Alors on a préféré acheter les croquettes en grosses quantités dans des grands sacs.

  • certaines conserves ou bocaux : Faire tremper les pois chiches ou les haricots rouges 24h avant de les cuire...perso ça nous gonfle, alors on les achète en bocaux en verre. De temps en temps c'est la même chose pour les sauces tomates. Ou le lait de coco trouvé en conserve en acier. Des fois faut se faciliter la vie non ?

DANS LA SALLE DE BAINS

  • les médicaments : Le mythe de la nana qui soigne sa migraine avec l'application d'huiles essentielles sur ses tempes...ben c'est pas moi. Seul le doliprane est mon ami. Une fois par mois c'est mon sauveur. On limite au maximum nos médicaments, je dirais même qu'on en prend quasi jamais. A part des compléments alimentaires comme la B12 pour moi et mon doliprane mensuel, that's it. On pense toujours bien à recycler l'emballage carton et la notice et à ramener à la pharmacie les potentiels médicaments périmés.

  • le PQ : Un grand débat à la maison ! Je milite pour la douchette comme en Asie. Raph refuse catégoriquement (alors que ça ne le dérange pas de l'utiliser en voyage...allez comprendre...). Du coup comme nous n'avons pas envie de passer au PQ lavable (enfin pas tout de suite tout de suite), on achète du PQ en vrac au Day by Day ou du PQ à base de fibres recyclés en magasin bio.

  • les pansements : On oscille entre l'utilisation de tissus lavables quand on se coupe les doigts et pansements jetables quand on a une ampoule aux pieds. Pareil quand on va se faire faire une prise de sang ou un tatouage, pas hyper évident de dire non tant l'esprit est ailleurs !

DANS LA CHAMBRE

  • les sous-vêtements de Raphaël : C'est un grand NON de sa part pour de l'occasion, même si jamais utilisés/portés. Quoique ça tend à évoluer...je vous tiendrais au jus.

  • les chaussures de Raphaël : Alors là c'est le NON sans retour possible face à de l'occasion ! Jamais, never, niemals !

AVEC NOTRE FILLE

  • les tétines : Louise avant d'être maman : "Jamais ma fille n'aura de tétine en plastique". Louise après être devenue maman : "Put*** mais trouvez moi une tétiiiiiiine !!". Bon c'est en plastoc mais avec du caoutchouc naturel. Et puis ça l'apaise et au final c'est ça qui est important.

  • le sérum physiologique : On nous a proposé la solution d'acheter une grosse bouteille en verre de sérum. Mais le soucis c'est que ça se conserve 10 jours max sinon ce n'est plus stérile. Et au final, gaspillage pour nous. On a quand même trouvé chez Gifrer des sérums avec moins de plastique et un emballage en carton recyclé. C'est pas ouf mais c'est déjà ça...

  • le couvercle des boites de lait en poudre : Allaitement foiré = lait en poudre. Lait en poudre = couvercle en plastique. On a gardé les pots en acier pour en faire des pots de fleurs.

  • les céréales pour le lait : Il existe des recettes, pas encore testé... Quand on sortira de la tornade (si on en sort) on s'y mettra. En attendant on fait avec des céréales bio spécial bébés.

  • les inserts jetables ou couches jetables en déplacement : Les couches lavables sont notre quotidien avec Ysé, soit 6 couches jetables par jour évitées. Mais une fois dehors pas toujours évident lors des changes de stocker l'insert trempé. Surtout en voyage quand on a rien pour laver, pas de machine etc... Alors quand c'est un déplacement à la journée soit on est ultra motivé et on garde l'insert lavable, soit moins de motivation et on utilise l'insert jetable. Par contre en voyage avec aucun accès à une machine, ça sera couches jetables.

  • les chaussures : Là c'est surtout pour des raisons de physiologie. Il n'est pas recommandé d'utiliser des chaussures d'occasion portées pour quand elle commencera la marche. Par contre si j'en trouve d'occasion mais neuves je suis ok.

AU QUOTIDIEN

  • ​les voyages en avion : Le voyage c'est notre passion, alors nous ne sommes pas prêts à renoncer aux voyages lointains. Nous devons prendre l'avion peut être 3 à 4 fois par an, ce qui est très raisonnable à mon sens. Pour les plus petits voyages c'est voiture de location ou train.

  • les matelas : On y passe 1/3 de la journée (à part quand on est jeunes parents...!), alors c'est quelque chose sur lequel nous ne sommes pas prêts à acheter de l'occasion. Rien que pour la forme qu'il pourrait avoir gardé, les acariens, l'utilisation faite par ses anciens proprios...Pareil pour notre fille.

Bon eh bien voilà ma liste. Et vous c'est quoi la vôtre je suis curieuse !


6,182 vues